KOLLWITZ 2017 | 150e Anniversaire

1353945533

13 JUIN – 17 SEPTEMBRE 2017

GUSTAV SEITZ : UN MONUMENT À KÄTHE KOLLWITZ

Pour le 150e anniversaire de Käthe Kollwitz, le musée Käthe Kollwitz de Cologne veut attirer l’attention sur le monument le plus significatif dédié à cette artiste : le mémorial de Kollwitz, érigée par Gustav Seitz en 1961 sur la Kollwitz-Platz dans le quartier Prenzlauer Berg à Berlin. Accompagné de portraits et d’autoportraits de l’artiste allemande la plus importante du 20e siècle, le musée propose de suivre le captivant processus de création du monument à travers des dessins, des maquettes et des photographies de l’atelier.

Le monument plus grand que nature montre Kollwitz comme une femme âgée, méditative, assise, un carton à dessins à son côté et un fusain dans sa main posée sur ses genoux. Seitz a travaillé sur cette sculpture de 1956 à 1960 d’après le dernier autoportrait lithographique de Käthe Kollwitz réalisé en 1938. Le sculpteur y cite l’artiste, il porte le style développé par elle vers une forme unique et nouvelle. Seitz a créé une effigie fidèle à son sujet : un monument qui aspire à l’universalité, qui renonce aux représentations formelles et officielles — sans prétendre à une idéalisation ni à une glorification.

Son monument est sans aucun doute l’une des œuvres majeures du sculpteur, son point culminant et un tournant dans la vie et l’œuvre de Gustav Seitz. Étudiant, il avait rencontré Käthe Kollwitz dans sa qualité de professeur – elle a revêtu, pour sa conception de l’art et la question de l’image humaine à son époque, une grande importance à la fois comme personne et comme représentante de l’art moderne.

Cette exposition montée en collaboration avec la fondation Gustav Seitz de Hambourg retrace le passionnant développement de cette création sculpturale : des premières esquisses, aux dessins techniques et aux modèles en plâtres jusqu’aux différentes versions coulées en bronze. Des photos historiques de l’atelier de l’artiste donnent un aperçu supplémentaire de son travail.

atelier_gustav_seitz_240px


PORTRAITS ET AUTOPORTRAITS DE LA COLLECTION KOLLWITZ DE COLOGNE

Pour accompagner l’exposition exceptionnelle et à l’occasion du 150e anniversaire de l’artiste le 8 juillet, la collection permanente du musée met à nouveau en avant les portraits et autoportraits dans son accrochage – depuis les premiers autoportraits à la plume et à l’encre de Chine jusqu’à la dernière lithographie qui servit de modèle pour le monument.

Les plus de 60 œuvres de la collection Kollwitz de Cologne représentent le témoignage impressionnant d’une recherche personnelle permanente et intense. « Je veux être vraie, authentique et sans préjugé », fidèle à ce principe énoncé par elle-même, Kollwitz a développé son portrait et ses autoportraits cachés dans un style reconnaissable entre tous, à la fois autocritique et sans concession.

Plusieurs autres artistes – dont le sculpteur Ernst Barlach, le dessinateur de presse Emil Stumpp ou les peintres et graveurs Hedwig Weiß et Max Uhlig – ont, au travers de la physionomie expressive de Käthe Kollwitz, rendu hommage à cette grande humaniste dans leurs propres œuvres.

L’exposition présente également un point de vue photographique sur Kollwitz avec des prises de vue notamment de Philipp Kester, Hugo Erfurth, Robert Senneke, E.O. Hoppé, Lotte Jacobi et Tita Binz. Des publications et des archives historiques aussi bien que contemporaines fournissent des informations sur la façon dont fut reçue l’œuvre de Kollwitz, des extraits de lettres et de journaux intimes viennent compléter l’exposition.

kn_273_240px

Publicités